Stresa (Italy), Tourist Information and Hotels     Stresa, Informazioni Turistiche e Hotel     Stresa, Informations Touristiques et Hébergement     xxx

Offres d'hôtels

Aide
Aide
Aide
Aide

LES ILES BORROMEES

Sur le rivage occidental du Lac Majeur, juste en face de Stresa, un vaste golfe, encerclé de Montagnes, embrasse les trois îles Borromées. Les îles portent le nom de la famille patricienne Borromeo qui devint leur propriétaire entre le XVIème et le XVIIème siècle. Membres illustres de la famille, passionnés d’art et spécialistes de botanique, ils recrutèrent les meilleurs architectes et jardiniers pour réaliser leur projet ambitieux. L’isola Bella et l’isola Madre furent transformées en luxueux palais alors que la troisième île, dite « dei Pescatori », fut laissée à la communauté des pêcheurs qui l’occupait depuis des siècles. Unies dans un climat doux qui contraste avec la corniche alpine, les trois îles Borromées provoquent des sensations bien distinctes. Le Palais et les jardins de l’Isola Bella, totalement transformés par l’homme, sont un hymne à l’opulence et au luxe. L’Isola dei Pescatori, avec son village inchangé au fil du temps, charme par sa simplicité. Enfin, l’Isola Madre, calme et luxuriante, séduit par l’atmosphère exotique du parc qui la décore presque entièrement. Facilement accessibles par les principaux ports, les îles Borromées sont dans leur ensemble, pour chaque visiteur du Lac Majeur, une destination incontournable à laquelle il ne peut pas renoncer.

Isola Bella  

L’Isola Bella (320 x180 m), certainement la destination la plus convoitée du Lac Majeur, doit son succès à l’imposant Palais baroque et à ses majestueux jardins à l’italienne. C’est le chef d’œuvre des célèbres architectes italiens du XVIIème siècle qui, généreusement subventionnés par la famille Borromeo, créèrent une œuvre unique au monde. A l’origine simple rocher habité par des pêcheurs, l’Isola Bella commença à changer de face en 1630 lorsque Carlo Borromeo initia les colossaux travaux de transformation. Le projet consistait à intégrer les formes du palais à celles du parc et ainsi représenter un vaisseau imaginaire : la darse devait représenter la proue d’un bateau, le palais principal le pont avant et la terrasse plus élevée, le pont arrière. Les travaux qui ont duré quarante ans ont radicalement modifié l’apparence de cette Isola Bella. Le résultat, de grand impact scénographique, représente le triomphe de l’homme qui dessine la nature à son goût. Le palais de 4 étages est un typique exemple du baroque lombard. Les pièces les plus intéressantes se situent au premier niveau en commençant par le salon d’honneur à l’architecture grandiose avec son balcon intérieur et sa coupole et autour duquel s’ouvrent la néoclassique salle de bal, la salle de musique avec ses précieux instruments musicaux, la salle « delle Medaglie », ainsi appelée pour ses médailles en bois doré représentant diverses tranches de vie de San Carlo Borromeo, la Galerie des Tapisseries qui expose de précieuses tapisseries flamandes du XVIème siècle en soie et or ainsi que de nombreuses autres salles ornées de tableaux, décorées de meubles, de stucs et de lustres en cristal. Au sous-sol, en revanche, nous découvrons la partie la plus originale du palais : six grottes naturelles décorées en pierres claires et sombres évoquant des thèmes marins. Le jardin à l’italienne se décline sur dix terrasses qui dessinent une pyramide ornée de balustrades, de haies, d’obélisques et de statues. Durant la visite, on traverse l’amphithéâtre, un ensemble élaboré sur trois niveaux aux murs ornés de pierres naturelles et en tuf, une succession harmonieuse de niches, de reliefs et de statuettes pour représenter le triomphe de la famille Borromeo. En arrivant sur la terrasse supérieure, la poupe du bateau, point panoramique privilégié (37m) à partir duquel on peut contempler le golfe entouré des montagnes. Sur la terrasse intermédiaire se trouve l’élégant Giardino dell’Amore (Jardin de l’Amour) orné d’un bassin de nymphéas et de magnifiques parterres brodés de buis. Durant tout ce parcours, on pourra admirer des arbres majestueux, des spectaculaires floraisons et des plantes exotiques.

Isola Madre  

L’Isola Madre (220 x 330 m) est la plus grande parmi les îles du Lac Majeur et abrite un parc de 8 hectares, considéré comme un des plus fascinants et les mieux conservés d’Italie. Ce jardin botanique à l’anglaise, célèbre pour ses plantes rares et ses fleurs exotiques, envoute ses visiteurs depuis plus d’un siècle. Les premières cultures remontent au début du XVIe siècle lorsque la famille Borromeo constatant le climat exceptionnellement doux de l’île, y firent planter des agrumes et des vignes. Durant le XIXe siècle, le verger fut littéralement transformé en jardin paysagé et botanique. Le caractère unique de ce parc est principalement dû à la passion pour la botanique du comte Vitaliano IX Borromeo, qui vers la moitié du siècle n’a pas ménagé sa peine pour enrichir sa collection de plantes de valeur provenant de tous continents. Le temps n’a pas modifié le charme de l’Isola Madre qui aujourd’hui peut vanter des arbres séculaires et une fidèle population de paons, de perroquets et de faisans. De l’Amérique du Sud à l’Asie chaque latitude et altitude semble être représentée de façon à ce que la visite de l’île se transforme en un voyage multicolore à travers le monde. Il y a peu à rajouter aux paroles exprimées par Flaubert qui l’a qualifié de « Paradis terrestre » Le noble et austère palais, situé sur le bord surélevé dominant l’île, est actuellement aménagé en musée : à l’intérieur, meubles, tableaux et tapisseries replongent le visiteur dans l’environnement luxueux de l’époque Borromée. Les collections de poupées et de porcelaine tout comme le petit théâtre de marionnettes sont également intéressants. À l’extérieur, la chapelle sépulcrale néo-gothique, élégamment agrémentée de terre cuite, fait face à un bassin circulaire peuplé de nymphéas, papyrus et iris.

Isola dei Pescatori  

L’Isola dei Pescatori (350x100m) est considérée comme étant l’un des endroits les plus pittoresques du lac Majeur. L’ancien bourg qui la caractérise a hébergé durant des siècles une communauté de pêcheurs et il est aujourd’hui occupé par une cinquantaine de résidents, dont certains d’entre eux s’adonnent encore à l’activité d’origine. Le village a également conservé des architectures et des particularités anciennes. Ses ruelles étroites et la simplicité des bâtiments rappellent les conditions de vie austères, mais enjouées des pêcheurs d’autrefois. Les typiques boutiques et les restaurants de poissons animent le quotidien du bourg, fréquenté par de nombreux touristes durant la journée. C’est pourtant en soirée quand le silence et les lumières se reflètent sur les eaux du lac que l’île offre le plus beau spectacle. Pour jouir pleinement de cette atmosphère, il est possible de passer la nuit dans l’un des deux hôtels de l’île en prenant la précaution de réserver par avance.